Est-ce possible d’acheter sans apport ?

Le désir de tout Homme est de devenir un jour propriétaire. Selon que vous décidiez d’acheter un bien immobilier ou un commerce, la banque demande de vous un certain apport. Si vous désirez savoir si cet apport est obligatoire dans une telle procédure alors, ce contenu se charge de vous éclairer.

Oui, c’est possible !

L’apport personnel est un complément que vous faites à une structure financière quand vous demandez un prêt. Ce complément prouve en premier lieu votre bonne foi à obtenir le crédit et constitue aussi une sorte de garantie. Lorsqu’à l’avenir vous êtes dans l’incapacité de faire face aux mensualités, la banque puise progressivement dans ce fonds afin d’éviter toute situation d’impayée. L’apport représente généralement 10 % du montant total à octroyer par la banque.

A voir aussi : C'est quoi un appartement 3 pièces ?

Toutefois, ce n’est pas une obligation de faire cet apport quand vous désirez un crédit pour un projet immobilier ou commercial. Plusieurs possibilités s’offrent à vous pour bénéficier d’un prêt sans apport initial. Il s’agit d’une aide de l’État, d’un prêt Action Logement et d’une demande de petits prêts.

En saisissant l’aide de l’État

L’État offre aux particuliers une aide afin de recevoir un prêt sans apport. Dans ce cas, il faut que l’emprunteur soit à sa première expérience ou qu’il ne soit pas propriétaire durant les deux dernières années. Ce prêt peut supporter 40 % du coût de votre projet. Quant aux intérêts, vous n’avez pas à vous en soucier. L’État se charge de les couvrir à votre place.

A lire également : Comment faire mon changement d'adresse gratuitement ?

En profitant du prêt Action Logement

Avec le prêt Action Logement vous bénéficiez d’un crédit pouvant couvrir 30 % de votre futur investissement sans effectuer un apport. Vous avez une échéance de remboursement allant jusqu’à 20 ans.

Par ailleurs, il faut préciser que ce prêt ne peut excéder 25 000 euros et ne concerne que les salariés du secteur privé non agricole.

En demandant de petits prêts

Lorsque vous sollicitez de petits prêts auprès des caisses d’allocations familiales (CAF) par exemple, vous n’êtes pas obligés de faire un apport. Ces structures peuvent vous accorder un crédit d’une valeur de 1067 euros à rembourser en 3 ans au plus, pour un taux ne dépassant guère 1 %.

D’autres petits prêts sont également disponibles. Il faut citer les prêts pour les fonctionnaires et les chèques octroyés par les collectivités territoriales.

Impossible d’avoir accès au crédit dans certains cas

La banque peut décliner votre demande de prêt sans apport dans certaines situations bien définies. Ainsi, quand vous avez besoin d’un crédit immobilier, or vous n’êtes ni un fonctionnaire ni en CDI, la banque ne peut vous donner un avis favorable. Il leur faut une base solide qui prouve que vos revenus sont assez stables qui vous permettent de faire face librement aux mensualités. De plus, après 50 ans, il est impossible d’obtenir un crédit de la banque sans apport.