Quand est versé le prêt Action Logement ?

Le prêt action logement a vu le jour dans le seul but d’alléger les charges locatives ou d’acquisition. Ce prêt possède des particularités qui en font une aide bien différente des autres prêts. D’ailleurs, il ne proviendra jamais d’une banque. Si vous comptez en bénéficier, vous devez faire la demande très tôt parce qu’il est versé après un certain délai.

Les différentes durées du traitement d’un prêt Action Logement ?

Pour commencer, le demandeur de prêt doit savoir que sa demande de prêt sera prise en compte dans le projet de financement de l’organisme. Autrement, il doit savoir qu’il ne peut excéder un montant donné pour ne pas voir sa demande être rejetée. Pour cela, il doit constituer un dossier de demande prêt absolument complet avant d’espérer une étude de sa demande. L’organisme chargé du prêt prend généralement 40 jours ouvrés pour traiter toute demande de prêt. Le demandeur doit également prendre 24 jours d’étude avant de signer un acte d’achat.

A découvrir également : Est-ce possible d’acheter sans apport ?

Ce prêt ne doit pas être le seul sur lequel compte le demandeur pour gérer un bien immobilier. En effet, le prêt Action Logement vient compléter les autres prêts immobiliers faits auprès des banques. De plus, la fin des 40 jours de traitement ne signale pas que le prêt peut être réalisé. Le dossier de la demande acceptée, l’employé demandeur devra à nouveau attendre la fin du trimestre qui commence après l’étude.

Lire également : Est-ce que je peux louer 2 appartements ?

En tout, pour avoir accès au montant de la demande, il faut compter au minimum 130 jours pour l’étude et l’octroi du prêt. L’organisme prend tout ce temps parce que les fonds du prêt doivent être retirés de la cotisation de l’employeur pour l’entreprise.

Conditions pour bénéficier du prêt Action Logement

Le seul critère d’employé ne suffit pas pour bénéficier d’un prêt Action Logement auprès de l’organisme responsable. Le montant des revenus mensuels du demandeur est également pris en compte. Ces conditions permettent de définir la durée du remboursement de l’intégralité du montant du prêt. Ces critères ont connu un changement au fil du temps. Avant septembre 2020, la zone d’habitation géographique était également considérée. Ce critère était le principal pilier pour choisir le montant du prêt à octroyer. Ce dernier critère a disparu après septembre 2020 et la conséquence des autres a également changé.

Ainsi, le montant du prêt est fixé en fonction du nombre de personnes qui vivront dans le logement et de leurs revenus. Toutefois, il devient impossible de demander un prêt Action Logement dont le montant excède 40 % du montant global de l’opération immobilière. Dans le cas où le projet d’immobilisation serait très coûteux, le plafond du prêt est fixé à 40 000 euros, quelle que soit la zone d’habitation géographique. Le remboursement doit être fait entièrement 25 ans plus tard.