Quels sont les risques des SCPI ?

Les Sociétés Civiles de Placement Immobilier (SCPI) sont plus aimées des investisseurs, car elles peuvent vous offrir jusqu’à 4,5 % de rendement annuel. Elles vous offrent aussi l’opportunité de faire l’investissement dans la location des biens immobiliers sans problème majeur. Cependant, elles ne sont pas sans risque. C’est ici le lieu de connaître les risques des SCPI afin de savoir comment se prémunir de ceux-ci.

Les risques des SCPI : le marché

L’investissement dans les SCPI n’est rien d’autre que l’investissement dans l’immobilier. Ainsi, l’état du marché peut constituer un risque pour les SCPI. Le premier risque auquel vous pouvez faire face en investissant dans les SCPI est la baisse du marché de l’immobilier.

A lire également : Comment devenir un bon promoteur immobilier ?

Avant d’investir dans les SCPI, vous devez chercher à comprendre les problèmes auxquels l’immobilier peut faire face. Sinon, lorsque le marché baissera, vous risquerez gros. Un autre risque est la non-diversification des actifs.

Face à la crise sanitaire, les mesures prises par certaines SCPI ne sont pas les mêmes par rapport à d’autres. Au moment où les SCPI de bureaux ou de commerces subissent des confinements intempestifs, les autres sont opérationnelles comme les SCPI résidentielles. Vous devez donc diversifier votre portefeuille pour éviter de tout perdre.

A lire en complément : Constructeur dans le 74 : les principaux constructeurs en Haute-Savoie

Les risques des SCPI relatifs aux sociétés de gestion

Les risques des SCPI qui concernent les sociétés de gestion sont au nombre de 3. Il s’agit de la perte de valeur des parts, de l’érosion du rendement et de la défaillance de la société de gestion.

Concernant la perte de valeur des parts, il faut savoir que le tarif d’une part est dépendant du coût du bien immobilier. Ainsi, la valeur de ce patrimoine géré par la société de gestion peut connaître la hausse ou la baisse.

Quant à l’érosion du rendement, retenez que les gains générés par un investissement en SCPI sont subordonnés au taux des actifs possédés par la SCPI. Ce taux n’est rien d’autre que le nombre de vos patrimoines locatifs par rapport aux biens locatifs dont la SCPI est propriétaire.

Pour ce qui concerne la défaillance de la société de gestion, renseignez-vous sur la fiabilité de la société de gestion avant d’investir. Pour pallier cela, faites le choix d’un intermédiaire distributeur de SCPI.

Les autres risques

Parmi les risques des SCPI, il faut noter les cas d’arnaques. En effet, depuis 2009, on enregistre plusieurs cas d’escroquerie dans l’univers des SCPI. L’Autorité des marchés financiers (AMF) dispose d’une liste noire contenant les fausses SCPI. Consultez donc cette liste avant d’investir en SCPI. Concernant les risques des SCPI, évitez de vous fier aux performances passées des SCPI. Vous n’avez pas idée de ce qui pourra arriver au marché immobilier dans l’avenir. Alors, si vous vous fiez aux gloires anciennes des SCPI pour investir, ce sera à vos risques et périls.

L’exemple de la crise sanitaire de 2020 est une preuve palpable. Les SCPI de bureaux et de commerce ont connu une baisse de rentabilité pendant cette période. Retenez aussi qu’il n’y a aucune garantie juridique quand vous investissez en SCPI. Le capital, les revenus ainsi que la liquidité ne sont pas garantis. Informez-vous davantage avant d’agir.