Qui doit payer l’assurance loyer impayé ?

Les prises de bec entre locataire et propriétaire sont très fréquentes. Elles proviennent généralement de la détérioration du bien ou du non-paiement de loyer. Si le dernier est très connu des propriétaires, il leur est alors recommandé de disposer tout au moins d’une garantie.

Alors, pour une meilleure couverture en cas d’impayés, l’assurance loyer impayé est l’une des meilleures solutions à envisager. C’est un choix qui parait très bénéfique au proprio ainsi qu’au locataire. Mais, une question revient souvent : qui doit payer l’assurance loyer impayé entre les deux parties ? Cet article vous répondra au mieux.

A découvrir également : Trouver une bonne assurance emprunteur : les pistes à suivre

Le locataire

La personne mieux placée pour payer l’assurance loyer impayé est le locataire. Que cela ne vous surprenne guère ! En réalité, l’assurance loyer impayé permet aux proprio de continuer à percevoir son loyer lorsque son locataire n’en est plus capable. La somme versée constitue alors une indemnisation. C’est pour cette raison qu’il est demandé aux propriétaires de faire suivre cette condition à ses locataires. Cela doit se faire bien avant la signature du contrat de bail.

Il revient donc au locataire de souscrire à cette assurance qui le couvrira en cas de non-paiement de loyer. Cependant, si le contrat est signé sans cette assurance, le problème ne se posera pas.  Il est possible de lancer la procédure à condition que cela soit fait dans les 15 jours suivant la signature du contrat. Si le locataire est celui qui fera cette souscription, il sera par conséquent celui qui payera l’assurance.

A lire en complément : Où trouver votre numéro de contrat d'assurance ?

Quelques conditions d’éligibilité

L’assurance loyer impayé est importante pour chaque locataire. Toutefois, il y en a qui ne sont pas aptes à se le permettre. Les conditions d’éligibilité exigées par les assurances en sont la cause. Ce sont en réalité des critères à travers lesquels l’assureur se rassure que le locataire pourra payer ses dus. Ces conditions d’éligibilité se présentent donc comme suit :

Le revenu mensuel

Pour jouir d’une assurance loyer impayé, le locataire doit avoir un revenu mensuel adéquat. Ce dernier doit faire le double, voire le triple du loyer à payer mensuellement. De plus, ce revenu doit être régulier. L’assurance se chargera de le vérifier. Si vous gagnez par exemple 800 € environ par mois, votre capacité locative est dans la fourchette de 200 à 250 €.

Le contrat de travail

En dehors d’un revenu mensuel constant et conséquent, le type de votre contrat de travail reste une condition pour votre éligibilité. En effet, il faudra être un travailleur sous CDI hormis la période d’essai.