Qu’est-ce que la garantie de bon fonctionnement ?

Souscrire la garantie de bon fonctionnement est une obligation pour certains professionnels de la construction dans le cadre de leur intervention sur des chantiers. Malgré cela, beaucoup ignorent encore l’importance de cette garantie et passent ainsi à côté de ces avantages. En quoi consiste réellement la garantie de bon fonctionnement ? Élément de réponse.

Que retenir de la garantie de bon fonctionnement ?

La garantie de bon fonctionnement est un type d’assurance qui permet à des professionnels du bâtiment de se protéger contre la défectuosité de certains équipements. Autrement dit, après la réception des travaux, on peut avoir des équipements qui ne fonctionnent pas convenablement.

A découvrir également : Comment moderniser sa déco ?

Dans ce cas, avec la garantie, le constructeur a l’obligation de réparer ces derniers ou de les remplacer. Il dispose alors d’un délai de deux ans après la livraison des travaux pour le faire.

Qui peut souscrire à cette garantie ?

Une catégorie des professionnels du bâtiment a été visée par ce type d’assurance. Leur liste a bien été précisée par le Code civil dans son article 1792-1. Il s’agit des :

Lire également : Rénover une maison : 5 conseils avant de commencer

  • maîtres d’ouvrages ;
  • constructeurs ;
  • menuisiers ;
  • techniciens ;
  • architectes ;
  • promoteurs immobiliers.

La souscription à cette garantie est donc obligatoire pour ces genres de professionnels avant toute intervention sur un chantier de construction.

Quels sont les équipements garantis ?

L’assurance de bon fonctionnement est prévue pour prendre en charge le remplacement ou la réparation de certains types d’éléments dans la construction. Elle couvre ainsi, les équipements qui peuvent être séparés facilement de l’ouvrage sans toutefois affecter la solidité de la structure comme le ballon d’eau chaude.

Dans la liste des objets couverts par la garantie figurent les vitrages isolants, les portes palières, les volets roulants et les cloisons mobiles. Quant à l’intervention du menuisier par exemple le contrat de bon fonctionnement tient compte des portes et fenêtres, des portails, des étagères, des placards, etc.

Comment bénéficier de la garantie de bon fonctionnement ?

À l’instar des garanties de parfait achèvement et décennales, l’assurance de bon fonctionnement doit figurer dans le contrat de construction. Ce n’est ainsi que les artisans qui sont intervenus sur le chantier peuvent être obligés d’effectuer les réparations nécessaires pour le bon fonctionnement des équipements défectueux.

Il faut noter que ces professionnels ne peuvent s’opposer à cette obligation sous prétexte que la faute serait liée au fabricant. En effet, après avoir rempli leurs devoirs liés à la garantie biennale, la loi leur concède maintenant de se retourner contre le fabricant en question.

Pour jouir de cette garantie, il faudra apprêter une lettre recommandée à envoyer au chargé de l’installation mise en cause avec accusé de réception. Les détails de la panne devront être précisés dans le courrier suivi de la demande d’application de la garantie biennale.

Si le promoteur immobilier refuse d’exécuter, le tribunal de grande instance peut être saisi pour le contraindre à effectuer les réparations demandées. Il faut noter qu’en cas d’utilisation excessive ou mauvaise des équipements, la garantie biennale ne peut être invoquée.

Les avantages de la garantie de bon fonctionnement

La garantie de bon fonctionnement présente plusieurs avantages notables pour les consommateurs. Elle leur offre une tranquillité d'esprit en assurant que les équipements installés dans leur logement seront opérationnels et fonctionneront correctement pendant une durée déterminée. Cela évite ainsi des désagréments et des coûts supplémentaires liés à des pannes ou à des réparations imprévues.

Cette garantie permet aux propriétaires de faire valoir leurs droits en cas de dysfonctionnement durant la période couverte. Ils peuvent exiger du constructeur ou du promoteur immobilier qu'ils prennent en charge les réparations nécessaires sans frais supplémentaires. Cela assure donc une protection financière pour le consommateur qui n'aura pas à supporter le coût de ces interventions.

La garantie de bon fonctionnement contribue aussi à renforcer la confiance entre les différents acteurs du secteur immobilier. Les constructeurs et promoteurs sont incités à fournir des équipements de qualité et fiables afin d'éviter tout litige ultérieur avec leurs clients. Cette incitation favorise ainsi l'amélioration continue des standards et normes.

Les limites de la garantie de bon fonctionnement

Bien que la garantie de bon fonctionnement offre une protection précieuse aux consommateurs, vous devez souligner qu'elle comporte aussi certaines limites. Cette garantie ne s'applique généralement qu'aux équipements installés dans un logement neuf ou récemment construit. Les biens immobiliers anciens sont donc exclus de son champ d'application.

La durée de la garantie peut varier en fonction des législations et des contrats spécifiques. Dans certains cas, elle peut être limitée à quelques mois seulement après la livraison du bien immobilier. Vous devez pouvoir faire valoir vos droits dans les temps.

Vous devez noter que la garantie ne couvre pas les éventuels dommages causés par une mauvaise utilisation ou un entretien négligent des équipements. En effet, le constructeur ou le promoteur pourra refuser toute prise en charge si l'utilisateur n'a pas respecté les recommandations d'utilisation ou n'a pas effectué les opérations d'entretien nécessaires.

Vous devez conserver tous les documents relatifs à votre acquisition (contrat, factures...) ainsi que toutes les preuves attestant du dysfonctionnement constaté. Ces éléments seront nécessaires lorsque vous ferez appel au constructeur ou au promoteur pour bénéficier de la garantie.

Même si elle présente certaines limitations et conditions préalables, la garantie de bon fonctionnement reste un avantage significatif pour les consommateurs qui investissent dans l'immobilier. Elle leur offre une protection financière et une tranquillité d'esprit en cas de dysfonctionnement des équipements installés dans leur logement neuf. Il est donc primordial de bien comprendre les termes et les conditions de cette garantie afin d'en tirer pleinement parti et de bénéficier d'une expérience résidentielle sereine.